Notre sélection cinéma

Blockbusters, cinéma d’auteur, films du patrimoine, courts métrages, films documentaires, cinéma d’animation : une sélection des nouveautés de ces dernières semaines.

L'Affaire SK1 : la traque de Guy Georges

De Frédéric Tellier

2h00min12

La femme au tableauWoman in Gold

De Simon Curtis

1h44min50

Au-delà des montagnesShan he gu ren

De Zhang-ke Jia

2h06min02

Rodin

De Jacques Doillon

2h00min08

Tous les films

Films : nos préférés

alt

L'Affaire SK1 de Frédéric Tellier

Le travail des flics, des magistrats, des avocats dans l'affaire du tueur de l'Est parisien... Lire l'article

alt

La femme au tableau de Simon Curtis - Saga judiciaire Lire l'article

alt

Au-delà des montagnes de Jia Zhang-Ke - Mélodrame Lire l'article 

Films "biopic"

alt

Rodin de Jacques Doillon - Lire la suite

alt

HHhH de Cédric Jimenez - Lire la suite

 

Le film "biopic" en 12 titres

A l’occasion de la sortie VOD de Rodin et de HHhH, retrouvez une sélection de 12 films biographiques, en anglais « biopic », pour plonger dans la vie de personnages ayant réellement existés.

La sélection

Documentaire

alt

A voix haute

La force de la parole

Stéphane De Freitas et Ladj Ly, les deux réalisateurs, se sont immergés dans une classe d’étudiants de Seine-Saint-Denis préparant un concours annuel de prise de parole... Lire l'article

alt

Et les mistrals gagnants

Un hymne à la vie

Anne-Dauphine Julliand signe un magnifique documentaire réalisé avec une grande pudeur autour de cinq enfants entre 6 et 9 ans, tous atteints d'une maladie grave... Lire l'article

Cinéma coréen

alt

Tunnel de Kim Seong-Hun 

Le héros de ce film se retrouve coincé sous les ruines d’une autoroute effondrée. Parviendra-t-on à le trouver avant qu’il ne meurt étouffé tandis que son épouse, des sauveteurs, les médias et les personnalités politiques, à la surface, tentent de faire concorder leurs intérêts contradictoires ? Kim Seong-Hun signe un film catastrophe pour dénoncer la corruption dans son pays

 

Le cinéma coréen en 14 films

Le cinéma coréen est un vivier de découvertes qui s’est notamment manifesté dans les films de genre. 

A découvrir

Les grands du 7ème art : Kiyoshi Kurosawa

alt

Le Secret de la chambre noire

Kurosawa reste fidèle à son amour des fantômes. Une banlieue parisienne intemporelle devient le théâtre d’une relation trouble entre 3 personnages.

Voir le film

 

alt 

Kurosawa par Kurosawa

A découvrir

Le cinéma britannique, un cinéma qui rayonne

 

Si, avec le Brexit, le Royaume-Uni s'est retiré de l'Union Européenne, son cinéma n'en a pas moins gardé sa capacité à proposer une grille de lecture du monde actuel.

 

Souvent social, mais pas toujours, ce cinéma possède une véritable vocation universelle.

La Part des AngesThe Angel's Share

De Ken Loach

1h36min59

Secrets et mensongesSecrets and Lies

De Mike Leigh

2h16min16

1492 : Christophe Colomb1492: Conquest of Paradise

De Ridley Scott

2h29min26

The Reader

De Stephen Daldry

1h59min02

Le monde de Stanley Kubrick

The City of Prague Philharmonic Orchestra

Jean Rochefort (1930-2017), un acteur populaire

Hospitalisé en août, Jean Rochefort vient de mourir à l'âge de 87 ans. Il était l'un des acteurs français les plus populaires.

Immédiatement reconnaissable à sa voix chaude et à sa moustache, il aura tourné dans 150 films, allant du cinéma d'auteur au cinéma populaire.

S'il joue dans des seconds rôles dans les années 50 et surtout 60 (Cartouche, Les Tribulations d'un Chinois en Chine), il accède à des rôles de tout premier plan à partir de 1972. La décennie 70 est d'ailleurs l'année de films comme Le Grand Blond avec une chaussure noire, avec Pierre Richard, L'Horloger de Saint-Paul, avec Philippe Noiret, Un Eléphant ça trompe énormément et sa suite Nous irons tous au paradis. Il reçoit alors deux Césars pour ses rôles dans Que la fête commence puis dans Le Crabe-Tambour.

Jean Rochefort continuera à jouer jusque dans les années 2000, pour le cinéma comme pour la télévision. Il recevait en 1999 un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

L'oeuvre importante qu'il nous laisse ainsi que les qualités de l'homme font qu'il est aujourd'hui considérablement regretté, que ce soit dans le monde du cinéma ou au-delà.

Les tribulations d'un chinois en Chine

De Philippe De Broca

1h44min04

Nous irons tous au paradis

De Yves Robert

1h51min19

Le bal des casse-pieds

De Yves Robert

1h40min05

Salut l'artiste

De Yves Robert

1h36min46

L'énigme blanche

De Peter Kassovitz

1h31min45

Le retour du grand blond

De Yves Robert

1h19min35

Courage fuyons

De Yves Robert

1h38min24

Le placard

De Francis Veber

1h24min49

Les liens familiaux au cinéma

Si l'art cinématographique consiste avant tout à raconter des histoires, les liens souvent complexes qui unissent les membres d'une même famille sont, en la matière, un sujet incomparable pour dénouer et dénouer, tisser et détisser, croiser et recroiser les fils d'intrigues multiples, et éclairer sous un jour nouveau cette cellule qui prend de nos jours des formes variées.

Dans "L'heure d'été" (cf ci-dessous), c'est une réunion de familles qui est l'objet de l'attention du cinéaste.

Dans "Potiche", proposé ci-après, les liens familiaux ou sentimentaux sont soumis à rude épreuve. C'est aussi l'occasion pour François Ozon d'illustrer une vision de la société.

Enfin "2 days in New York" et "C'est quoi cette famille" mêlent un humour ravageur à une vision très moderne de la famille.